13.7 C
Paris
jeudi, 29 juillet 2021
Accueil Maison / Entretien Bricolage Comment faire un établi de menuisier ?

Comment faire un établi de menuisier ?

Comment faire un établi de menuisier ?

Dans un atelier de menuiserie, plusieurs éléments sont indispensables comme la présence de l’établi. Pour acheter de bons établis dans le commerce il faut beaucoup dépenser. Mais, il est possible d’en fabriquer soi- même et à moindre coût pour rendre plus efficace son travail de menuisier.

Définir les dimensions de l’établi

La première démarche à mener dans la fabrication de son établi de menuisier est de trouver les dimensions idéales. Il s’agit ici de déterminer selon l’espace disponible dans votre atelier, la longueur, la largeur et la hauteur de l’établi. Ceci vous permettra de bien découper les éléments devant entrer dans la constitution de votre établi.

Repérer le plateau idéal pour l’établi et découper les pieds

Pour construire un établi de menuisier, il faut une fois les dimensions désirées connues se lancer dans la recherche d’une surface plane et solide qui constituera le plateau. Vous pouvez par exemple opter pour un plateau en bois massif ou pour une plaque de bois solide et plus fine selon les moyens financiers à votre disposition. Il est également possible de constituer le plateau à partir d’un assemblage de plusieurs plaques de contreplaqué. L’essentiel, c’est que le support choisi soit robuste et accessible à votre sa bourse.

Une fois le bon support trouvé, il faudra le découper selon les mesures désirées pour le plateau. Après quoi, il va falloir trouver des poutres ou des poteaux à découper en section de 10 cm sur 10. Ils serviront à confectionner les pieds de l’établi. Retenez que la longueur de chaque pied se retrouve en ôtant l’épaisseur du plateau de la hauteur prévue pour l’établi.

Confectionner les renforts de pieds

L’adaptation du plateau de l’établi au-dessous de tables dépend de l’alignement de ce dernier avec les renforts. Vous pouvez décider à ce que les renforts aient une largeur inférieure à celle de l’établi comme il est possible de choisir que les renforts dépassent l’établi. À noter que lesdits renforts sont réalisés à partir de chevrons de 60 par 80 millimètres. Il est donc essentiel que la dimension des chevrons soit respectée avant le découpage.

Mettre les renforts supérieurs sur les pieds et les boulonner

À cette étape, il est question de poser d’abord un renfort sur deux pieds disposés par terre. Ces deux pieds doivent être parallèles l’un à l’autre et perpendiculaires au renfort supérieur. De plus, il est primordial de veiller à ce que les extrémités du renfort concordent parfaitement avec l’extérieur des pieds et que son bord supérieur concorde avec le haut des pieds. Répétez la même opération pour les deux pieds restants et l’autre renfort supérieur.

Après ces manipulations, vous devez maintenir les renforts supérieurs sur chaque pied en les boulonnant. Pour ce faire, il faudra se munir d’un foret de 10 millimètres pour creuser deux trous opposés diamétralement de part en part dans le renfort et les pieds. Une fois les trous percés vous pouvez y fixer les boulons du renfort vers l’établi puis les maintenir avec un écrou et une rondelle à visser à la clé.

Installer les renforts inférieurs sur les pieds

Après avoir mis et boulonné les renforts du haut sur les pieds, c’est le tour des renforts inférieurs. Il faut à ce niveau retourner les pieds pour que le renfort se retrouve en bas. Il vous suffit alors de répéter la même opération faite précédemment tout en veillant à ce que le nouveau renfort soit placé en haut et à la seconde extrémité des pieds. Aussi, les bords externes de ce renfort doivent se situer à quelques centimètres du sol et non-alignés avec l’extrémité des pieds.

Découper et fixer deux autres renforts de même longueur que le plateau

Les deux renforts doivent ici avoir une longueur égale à celle du plateau. Ces deux renforts seront placés perpendiculairement aux pieds, de manière à ce que les renforts supérieurs s’orientent vers l’extérieur. Vous pouvez alors passer au perçage du renfort long et des pieds tout en évitant de rentrer dans les fixations existantes. Une fois l’opération faite des deux côtés, vous pouvez fixer le tout avec des boulons TRCC. Le résultat serait parfait si la charpente de l’établi se dessine. Il ne reste plus que le plateau pour compléter le tout.

Mettre en place le plateau de l’établi sur la charpente

Le processus de fabrication d’un établi de menuisier est presque terminé. Il reste juste à placer sur la structure le plateau découpé au cours de la première étape et le percer de même que les renforts rattachés au-dessous de table. La dernière étape consiste simplement à maintenir solidement en place le plateau et le reste de la structure avec des boulons TRCC et apporter les finitions. Par ailleurs, il est possible d’installer à souhait une étagère au niveau des renforts du bas.

D'autres articles

Comment générer des gains avec le paris sportif ?

Il est important de comprendre le fonctionnement des paris sportifs pour gagner de l'argent dans ce domaine. Que vous soyez parieur amateur ou un...

Comment trouver un vitrier à Lyon 5 ?

Souhaitez-vous contacter un vitrier à Lyon 5 afin qu’il puisse vous fournir l’une de ses prestations? Si tel est le cas, sachez qu’il existe...

Qu’est ce qu’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit permet de baisser le montant de vos mensualités en regroupant vos prêts. Pour y parvenir, il faut simplement augmenter la...

Peut-on obtenir Wister avec Bouygues ?

À l’ère du digital, on note la prolifération des opérateurs de télécommunications qui proposent plusieurs services afin de faciliter la communication aux utilisateurs des...