Faut il une ordonnance pour allez chez l’ophtalmo ?

AccueilSantéFaut il une ordonnance pour allez chez l'ophtalmo ?

Faut il une ordonnance pour allez chez l’ophtalmo ?

Avant 45 ans, les spécialistes recommandent d’effectuer un contrôle de la vue et des yeux tous les 5 ans chez l’ophtalmologue ou l’ophtalmologiste. Au-delà de cet âge, envisagez une visite systématique tous les 2 ans même si tout va bien. En revanche, pour les enfants ou les personnes qui souffrent de troubles ou de pathologies visuels tels que la cataracte ou la DMLA, il faut au moins un rendez-vous par an chez un spécialiste. Dans quels cas se rendre chez l’ophtalmo et est-ce qu’une ordonnance est indispensable pour consulter ?

Ophtalmologue et opticien : quelle différence ?

L’ophtalmologue et l’opticien s’occupent tous deux de la santé visuelle des patients. Les compétences et les missions de ces deux spécialistes sont pourtant bien différentes, mais complémentaires.

D’un côté, l’ophtalmologue ou oculiste est un médecin diplômé ayant fait au moins 12 ans d’études, dont des études de médecine générale suivies d’études de spécialisation en ophtalmologie. Il diagnostique, prévient ou traite tous les troubles, affections et les pathologies qui touchent les yeux et la vision. Il est qualifié pour examiner la vue, effectuer des soins oculaires, traiter les maladies, prescrire des équipements optiques ou encore réaliser la chirurgie ophtalmologique.

De l’autre côté, l’opticien est un paramédical diplômé d’au moins BTS OL (opticien-lunetier), obtenu après 2 ans d’études. Il fabrique les lunettes. Sa mission consiste à conseiller et à informer les patients, souvent en magasins, sur le choix et l’entretien de verres correcteurs, les lentilles de vue, les lunettes de soleil, les montures et autres produits. Il est qualifié pour mesurer l’acuité visuelle et corriger les troubles de réfraction et les troubles de la vision selon les prescriptions de l’ophtalmo. Il s’occupe de l’adaptation des équipements optiques pour améliorer le confort visuel de chaque patient.

Faut il une ordonnance pour ophtalmo ?

Non, l’ordonnance n’est absolument pas nécessaire. On consulte l’ophtalmologiste soit librement, soit sur ordonnance d’un médecin traitant sans aucun problème. On peut s’adresser à lui en cas de troubles ou gênes visuels : yeux rouges, sécheresse, douleur, visions floues, diminution du champ visuel ou autres symptômes et anomalies. Si vous avez des maladies héréditaires dans la famille, faites-vous également examiner par ce spécialiste au plus tôt pour éviter les complications. Les visites systématiques annuelles ou tous les 3 ou 5 ans se passent également d’ordonnance.

L’ophtalmo exerce la plupart du temps en cabinet ophtalmologique. Il établit son diagnostic suite à une évaluation de l’acuité visuelle et d’autres dépistages spécifiques. Cela lui permet de prescrire des soins, des médicaments, de la chirurgie, une rééducation ou des équipements, type verres correcteurs ou lentilles de vue.

Par contre, c’est vers l’opticien qu’on se tourne pour la correction de troubles de la réfraction, le renouvellement d’une prescription (datant de moins de 5 ans), les besoins de lunettes et de lentilles ou tout conseil sur les solaires, montures, réparations…

Consulter un ophtalmo : combien ça coûte et est-ce remboursé ?

Une consultation coûte aux environs de 30 € pour un ophtalmo de secteur 1 tandis que l’ophtalmo de secteur 2 (membre ou non de l’OPTAM) est libre de pratiquer ses propres tarifs. Toutefois, le prix peut doubler voire plus encore si la consultation implique un examen approfondi.

Sans ordonnance, le remboursement de la sécurité sociale sera partiel et s’élève à 30 %. Si vous déclarez un médecin traitant, induisant un parcours soins coordonnés, la prise en charge sera à hauteur de 70 % du tarif de base.

faut il une ordonnance pour ophtalmo

Presbytie, myopie, astigmate : qui consulter ? 

De nombreuses personnes souffrent de trouble de la vision et c’est peut-être votre cas. La myopie est une maladie visuelle qui affecte la vision de loin. L’astigmatie correspond globalement à une déformation des images. Quant à la presbytie, il s’agit d’un trouble de l’accommodation, très fréquent à partir de 45 ans.

Dans tous les cas, si vous suspectez un défaut de vision, il est recommandé de faire un test de la vue pour savoir ce qu’il en est. D’une manière générale, même si tout va bien, il est aussi conseillé de faire vérifier sa vision 

  • tous les ans pour un enfant ou si vous avez des troubles visuels
  • tous les 5 ans, si vous êtes âgé de moins de 45 ans
  • tous les 2 ans, au-delà de 45 ans

Pour effectuer cet examen, vous n’êtes pas forcément tenu de prendre rendez-vous avec un ophtalmo. En effet, un opticien est tout à fait à même de faire un contrôle. En revanche, si cela aboutit sur la découverte d’un problème de vision ou si votre vue a changé, vous serez obligé de consulter un ophtalmologue pour obtenir une prescription médicale. Un opticien n’est pas habilité à le faire. 

Le test de la vue ne dure pas longtemps. Il faut compter environ un quart d’heure. C’est le temps de lire des lettres affichées sur un panneau en vous tenant à une distance de 5 mètres. Les lettres sont de tailles différentes, pour tester la vision de loin et de près, un œil après l’autre, puis les deux en même temps. Pour les enfants qui ne connaissent pas encore les lettres de l’alphabet, le principe est le même, mais il sera question d’images, comme un ballon, une fleur, une voiture… Le mouvement des yeux et la pression oculaire sont aussi contrôlés. 

Il est également important de connaitre la durée de validité de votre ordonnance, dans le cas d’une prescription de lunettes. En effet, la sécurité sociale autorise un remboursement de lunettes tous les 2 ans pour un adulte. Elle est donc de 5 ans, si vous êtes âgé entre 16 et 42 ans. Au-delà, cela passe à 3 ans. Ainsi, si votre vue n’a pas changé et que vous avez le droit de refaire une nouvelle paire de lunettes de vue (car l’ordonnance est toujours valide), vous n’êtes pas obligé de retourner voir un médecin. 

Décès du second greffé d’un coeur artificiel Carmat

Les implants de coeur artificiel n'en sont qu'à leur...

Quels sont les hôpitaux qui prennent en charge les urgences dentaires à Tours ?

Les questions de santé sont les préoccupations premières de...

Zoom sur le carnet de santé de vos enfants

Le carnet de santé de votre bout de bout...

Quel est le prix d’un implant dentaire à Lyon ?

Les problèmes dentaires comme la plupart des autres problèmes...

Santé : comment améliorer la qualité de son sommeil ?

Vous en souffrez peut-être régulièrement, et malheureusement, les insomnies...

Comment trouver des avis sur la culotte de règles ?

De plus en plus utilisées par les jeunes femmes,...

Comment réutiliser un Masque FFP2 ?

Face à l’apparition de nombreuses variantes de la Covid-19,...

Comment faire une inhalation : nos conseils

L’inhalation a depuis toujours été une façon très répandue...

Où acheter un masque ffp2 pour enfant ?

Où acheter un masque ffp2 pour enfant ? Vous aviez...

Comment trouver une pharmacie de garde à Agen ?

Pour se procurer urgemment des médicaments en dehors des...

Du nouveau concernant le don du sang chez les homosexuels

Récemment, il a été mis en avant une forme...

Pourquoi faire un séjour de méditation bien-être ?

Vous avez besoin de bien plus que de quelques...

Le diabète gestationnel, qu’est-ce que c’est ?

Le diabète gestationnel est une forme de diabète moins...

Comment contacter SOS médecin à Marseille 13007 ?

Vous habitez à Marseille et vous désirez de toute...