La pension alimentaire : comment la calculer ?

AccueilVie pratiqueLa pension alimentaire : comment la calculer ?

Dans la loi française, les parents doivent obligatoirement subvenir aux besoins de leurs enfants : nourriture, éducation, santé … etc, jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge adulte, à savoir 18 ans. Cette obligation est valable peu importe la situation des deux parents.

Donc, en cas de divorce, on a ce qu’on appelle, la pension alimentaire qui doit être versée par les parents, peu importe le motif de leur divorce / rupture.

La pension alimentaire : qu’est ce que c’est ?

La pension alimentaire est une prise en charge directe de tous les frais qui concernent l’enfant ou les enfants. En d’autres termes, c’est une somme d’argent qui est versée au parent qui se charge de l’enfant (le parent qui a la garde de l’enfant / des enfants).

Le montant de cette pension alimentaire est fixé en fonction des différentes ressources du parents qui la verse, ainsi que ses charges.

La pension alimentaire

Du côté de la fiscalité, il faut savoir que le montant de la pension alimentaire est imposable sur les revenu du bénéficiaire (le parent qui la perçoit), et déductible sur les revenus du parent qui la verse ou le créancier.

La déduction concerne des sommes différentes que le créanciers doit payer chaque mois :

  • Une pension alimentaire qui est versée à l’ex épouse,
  • une pension alimentaire versée à l’enfant (aux enfants),
  • et une pension alimentaire versée à l’un de ces ascendant ou aux deux ascendants.

Comment calculer le montant de la pension alimentaire ?

Le montant de la pension alimentaire, est obtenu selon une méthode de calcul précise. Il est calculé en fonction des revenus du parent qui la verse, de façon à ce que ce dernier conserve son minimum vital qui est fixé à 480 euros /mois.

Par la suite, on applique le % qui dépendra à la fois du nombre des enfants, du droit de visite, de l’amplitude de la garde des enfants (est ce qu’elle est classique, réduite ou alternée). Enfin, on multiplie ce montant par le nombre des enfants.

Par exemple, si un parent a un revenue mensuel de 1 000 euros, la déduction minimum est de 480 euros. On a donc 520 euros. Pour une garde classique ainsi qu’un hébergement de 2 enfants, le pourcentage obtenu est de 11,5 %. On multiplie par l’indice obtenue 11,5 % x 520 et on obtient 59,8 euros / enfant, soit un total de 119,6 euros pour les deux enfants.

Sachez que le montant de la pension alimentaire n’est pas fixe, et peut soit augmenter soit diminuer en fonction du prix à la consommation. Suivant l’indice de l’année dernière, e montant peut être réévalué.

Quel est le meilleur cours d’œnologie à suivre à Paris ?

À la recherche du meilleur cours d’œnologie à Paris...

Comment choisir des chaussures confortables pour un agent de sécurité

À chaque métier correspondent une tenue et des équipements...

Comment réussir une reconversion sans sacrifier son salaire ?

Entamer une reconversion professionnelle ne signifie pas forcément que...

Comment améliorer son niveau d’anglais à Toulouse ?

L'anglais est une langue qui peut se révéler indispensable...

Quel est le prix de pose d’un vernis semi permanent ?

La plupart des femmes adorent appliquer un vernis sur...

Comment faire réparer sa plomberie à Argenteuil ?

Avoir une canalisation bouchée est non seulement une situation...

Tampon encreur : Tout ce que vous devez savoir sur le sujet

Vous êtes à la tête d’une société et vous...

Engins de levage et de chantier : les formations à suivre

La maîtrise du domaine des engins de levage  de chantier ne...

Excellence Linguistique : Comment faire le bon choix ?

Avez-vous envie de vous tourner vers le choix d’un...

La téléassistance pour les personnes agées, notre comparatif !

Beaucoup de personnes âgées vivent seules ; elles sont...

Où trouver des bachelors communication à Grenoble ?

Le bachelor est un parcours qui dispose d'un niveau Bac+3,...

Choisissez la plateforme Getfluence pour votre rédaction

Aujourd’hui, pour gagner en notoriété et en visibilité sur...