Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif ?

Avant de faire un placement dans le secteur locatif de l’immobilier, il est important d’avoir une idée sur la rentabilité de cette opération. Pour y arriver, il faut faire certains calculs précis. On vous en dit plus dans cet article.

Calculer le rendement brut de l’investissement locatif

Pour connaître la rentabilité investissement locatif, il faut commencer par faire le calcul du rendement brut. Ceci vous permet d’avoir une idée sur l’intérêt d’investir dans l’immobilier locatif. Ce calcul implique les coûts d’acquisition de l’immeuble et ceux qui concernent les travaux de rénovation à faire avant de louer votre bien immobilier.

La formule qui permet de faire ce calcul est le suivant : (montant du loyer x 12 mois) x 100 divisé par le prix d’achat de l’immeuble. Par exemple, lorsque l’investissement concerne un studio qui a été pris à 200 000 euros et loué à 750 euros par mois. Le rendement brut lié à cette opération immobilière est de 4,5 %.

Le rendement locatif brut est un indicateur très utile pour tous ceux qui voudraient investir dans ce secteur. Il permet de faire les comparaisons entre les charges qui concernent un bien et les fiscalités qui se rapportent à eux.

Calculer le rendement net de l’investissement locatif

En faisant un investissement locatif, il faudrait s’attendre à faire face aux charges et aux taxes qui sont liées à cette opération. Ensuite, il faut ajouter ces frais à la rentabilité locative brute. On obtient la rentabilité nette de l’investissement immobilier.

Cet indice donne avec plus de précision, comparativement au calcul précédent, ce qu’un investisseur pourrait gagner en faisant une telle affaire. Le calcul se fait selon la formule suivante :

(montant du loyer x 12 mois) x 100 – (charges locatives) divisé par le prix d’achat du bien.

Par exemple, si le bien a coûté 200 000 euros et le loyer fixé est de 750 euros alors il faut faire 750 euros x 12 = 9 000 euros. Ce calcul permet d’avoir une idée sur le montant global à recevoir comme loyer à la fin d’une année. Par la suite, il faut en déduire la somme des charges comme :

  • la taxe du foncier,
  • les assurances,
  • les frais de l’agence immobilière (si nécessaire),
  • les autres charges.

Si l’on estime toutes les charges à 1 750 euros, alors le rendement sera : 9 000 – 2 250 x 100/200 000 = 3,4 %.

Le revenu net lié à cette opération immobilière est donc inférieur à la rentabilité brute.

Calculer le rendement net de fiscalité

Le rendement net de fiscalité donne plus de précisions que les deux premiers calculs. Il faut alors faire le calcul pour avoir une idée plus précise de ce que pourrait rapporter un investissement locatif de façon générale. Ce dernier indice doit être pris en compte avant de commencer les démarches pour faire un placement dans le secteur immobilier.

Le rendement net de fiscalité dépend du régime de vos revenus fonciers et de la tranche imposable à laquelle vous avez souscrit. En plus de tout ceci, il faut prendre en compte les dispositifs fiscaux de la loi Pinel si le placement est fait selon ses normes. Si le logement n’est pas habité ou si le loyer n’est pas payé mensuellement, les calculs ne peuvent pas être bien faits.

J’aime me cultiver au quotidien, et je suis certaine que vous aussi ! C’est pour cette raison que je vous propose sur mon blog des articles informatifs, des bons plans bref, tout ce dont vous avez besoin pour apprendre, et découvrir !

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *