Dilma Rousseff réélue à la Présidence du Brésil

AccueilInternationalDilma Rousseff réélue à la Présidence du Brésil

Cette nuit, le Brésil a décidé de reconduire sa présidente pour un deuxième mandat. Dilma Rousseff a été réélue de justesse, avec une courte avance sur son adversaire, le candidat de centre-droit Aécio Neves.

Selon les résultats officiels et presque définitifs, la présidente sortante l’a emporté avec 51,64 % des voix contre 48,36 %. Cette victoire sans gloire est la plus serrée depuis la fin de la dictature militaire en 1985 et l’instauration d’un régime démocratique.

Mais si le chef d’Etat, issue du Parti des Travailleurs, n’a pas remporté une victoire éclatante, c’est que son précédent mandat est entaché de défiance. Depuis son arrivée au pouvoir il y a 12 ans avec le président Lula, le Parti des Travailleurs a mis en oeuvre des programmes de redistribution sociale, qui ont sorti plus de 40 millions de Brésiliens de la pauvreté et le chômage s’est effondré à un niveau jamais atteint.

Cependant, l’arrivée au pouvoir de Dilma Rousseff en 2011 a coïncidé avec un ralentissement de l’économie brésilienne, qui est même entrée en récession à cette époque. Par ailleurs, plusieurs scandales de corruption publique ont mis à mal l’image d’intégrité de la présidente brésilienne.

Le premier mandat de Dilma Rousseff entaché de nombreux scandales

Enfin, une inflation élevée et la frustration provoquée par des services publics insuffisants ont achevé de ternir l’image de Dilma Rousseff et ont poussé une partie des électeurs à se tourner vers le discours libéral du candidat conservateur Aécio Neves.

Une fois la certitude de sa victoire acquise, Dilma Rousseff a prononcé un discours, ou elle n’a donné aucune indication claire sur les mesures immédiates qu’elle comptait mettre en place pour regagner la confiance des marchés et relancer une économie en panne. Elle a en revanche réaffirmé sa volonté de maintenir la discipline budgétaire courante pour contenir l’inflation.

Alors que le peuple a exprimé son mécontentement par les urnes, les investisseurs brésiliens, quant à eux, lui reprochent les interventions répétées de l’Etat dans le secteur privé. Les marchés financiers au Brésil se sont écroulés la semaine passée, à la suite de sondages très favorables à la présidente sortante. Ils pourraient sans doute chuter de nouveau aujourd’hui.

Quel est la période idéale pour visiter le cratère du ngorongoro ?

Son appellation de huitième merveille du monde rend bien...

Les différences de procédure entre USA et Canada

Programmer un séjour sur le continent américain est la...

Corée du Nord : L’activité d’un réacteur nucléaire relancée !

Le réacteur nord-coréen de Yongbyon donnerait des signes d'activités,...

Omar El-Bachir réelu sans surprise avec 94,5% des voix au Soudan

Au pouvoir depuis 1989, Omar El-Bachir a été réelu...

Centrale nucléaire: l’Egypte et la Russie trouvent un accord

Mardi 10 février, le président russe, Vladimir Poutine, rencontrait...

D’après l’Otan, Vladimir Poutine pourrait attaquer un pays balte

L'ancien secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, alerte...

Cuba : Washington souhaite la réouverture de son ambassade à La Havane

L'ambassade américaine à La Havane pourrait rouvrir ses portes...

Taïwan : un avion s’écrase près d’une autoroute

Un avion de la compagnie TransAsia avec 58 passagers...

Ukraine : Les Etats-Unis prêt à fournir des armes aux militaires de Kiev

L'administration américaine envisage de soutenir l'armée de Kiev face...

Le président de l’assemblée de l’Etat de New York arrêté pour corruption

Sheldon Silver, président démocrate de l'assemblée de l'État de...

Ukraine : L’armée abandonne l’aéroport de Donetsk

L'armée ukrainienne a été forcée d'abandonner sa position et...