Comment se passe une séance de coolsculpting pour une cuisse ?

Accueil Chirurgie esthétique Comment se passe une séance de coolsculpting pour une cuisse ?

Il est fréquent de voir les cuisses de certaines personnes s’entrechoquer lorsqu’elles marchent. Parmi les techniques permettant de venir à bout de l’excès de graisse responsable de ce phénomène, on distingue le coolsculpting. Envie de savoir comment se déroule une séance de coolsculpting pour une cuisse ? Focus !

Déroulement d’une séance de coolsculpting : Étape de préparation

cuisse-femmeLe coolsculpting est une technique qui permet de débarrasser les personnes ayant un léger surpoids de leur excès de graisses. Avant la séance proprement dite, le patient et le traitant conviennent d’une séance d’examen de faisabilité. Au cours de ce rendez-vous, il est vérifié si le patient présente ou non des contre-indications et si sa peau est prête pour le traitement. Dans le cas où il est apte pour le coolsculpting cuisse, la date du traitement est fixée.

Le jour du traitement, le patient est confortablement installé sur un lit pendant que le praticien effectue les derniers réglages de son matériel. La zone à traiter est ensuite délimitée puis recouverte d’un patch de protection. La cuisse ainsi protégée est enduite d’un gel ayant pour rôle de protéger la peau et de favoriser l’efficacité du traitement.

Déroulement d’une séance de coolsculpting : Étape de traitement

Une fois les cuisses apprêtées pour le traitement, le praticien y applique une cryode pendant quelques minutes. Ce matériel possède une face froide et une face chaude et fonctionne comme une ventouse. La face froide est placée au regard de la peau tandis que l’autre face évacue la chaleur. Une fois en contact avec la peau, la cryode l’aspire telle une ventouse puis la plaque. Cette aspiration-refroidissement agit sur les cellules graisseuses sans impacter les autres tissus environnants. L’effet du froid cumulé à l’anesthésie locale effectuée au début rend le traitement indolore. La durée du traitement est d’environ 1 h et pendant ce temps, le patient peut faire des choses relaxantes. Il peut par exemple écouter de la musique, lire ou carrément se reposer.

À la fin de l’aspiration, les cryodes et le patch de protection enduite de gel sont retirés. Par ailleurs, l’aspiration et l’exposition au froid pendant des minutes provoquent l’apparition de rougeur. La cuisse va donc être massée durant 5 ou 10 minutes afin que la peau s’assouplisse. Le traitement prend fin après ce massage et le patient peut vaquer à ses occupations. Toutefois, il devra attendre plusieurs semaines pour constater les résultats concrets.

Généralement, une seule séance suffit pour le coolsculpting, mais selon le volume de masse graisseuse à traiter, d’autres séances peuvent s’avérer nécessaires.

Les effets secondaires d’un coolsculpting de la cuisse

jeune-femme-porter-collantsAprès le traitement, il est possible que certains effets secondaires surviennent. Ces derniers sont pour la plupart mineurs et passagers. Il s’agit entre autres :

  • du gonflement et de l’engourdissement de la cuisse,
  • de l’apparition d’ecchymoses,
  • de sensations de fatigue,
  • de douleurs, picotement ou démangeaison.

Outre ces effets secondaires mineurs, certaines complications plus ou moins majeures peuvent survenir. C’est le cas de la hernie, des troubles de la pigmentation ou de l’hyperplasie graisseuse paradoxale. Il est aussi possible que le patient s’évanouisse ou qu’il ait une lésion superficielle au cours du traitement en raison de l’effet de refroidissement. Toutefois, ces complications sont assez rares et ont un risque quasi nul de survenir. La plupart des patients ayant présenté de tels effets secondaires sont ceux ayant caché qu’ils présentent des contre-indications.

Chirurgie esthétique paris avis : Trouver des avis

Si elle a longtemps été décriée, parce qu’elle n’était...

Quel est le prix d’une réduction mammaire à Lyon ?

Les seins sont une partie très importante du corps...

Renée Zellweger, sa transformation

Renée Zellweger a fait une apparition remarquée sur les...