Le procès de Luka Rocco Magnotta, le « dépeceur de Montréal », s’est ouvert aujourd’hui

Accueil Justice Le procès de Luka Rocco Magnotta, le "dépeceur de Montréal", s'est ouvert...

Il avait terrorisé l’Europe en mai 2012, et sa cavale entre Montréal, Berlin et Paris s’était achevée par son arrestation. Le Canadien Luka Rocco Magnotta, appelé également « le dépeceur de Montréal » est jugé à compter d’aujourd’hui.

Il est accusé par la justice canadienne d’avoir tué et découpé le corps d’un étudiant chinois avant de diffuser les images insoutenables de son crime sur Youtube. Il avait également envoyé les mains et les pieds de sa victime par la poste à des écoles et des partis politiques.

Aujourd’hui âgé de 32 ans, Luka Rocco Magnotta a grossi depuis son arrestation et a perdu de sa superbe. Luka Magnotta, ancien acteur porno également connu sous les noms d’Eric Clinton Newman (son vrai nom) ou Vladimir Romanov, n’hésitait pas à l’époque à s’exhiber sur le net, et a publier certaines de ses photos sur de nombreux forums d’échanges ou sites de rencontre entre homosexuels.

Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés, mais a toutefois plaidé « non coupable » des cinq chefs d’accusation retenus contre lui, à savoir meurtre par préméditation, outrage sur cadavre, production de matériel obscène, utilisation du service postal pour les diffuser et harcèlement du premier ministre et de certains députés.

Le début d’un procès de six semaines

Le procès doit durer au moins six semaines, pour une affaire qui est l’une des plus retentissantes que le Canada ait connue. Après avoir commis son crime odieux, le jeune tueur présumé avait ensuite pris l’avion pour Paris, après avoir envoyé certaines parties du corps de sa victime au siège du Parti conservateur canadien et à celui du Parti libéral, à Ottawa, ainsi qu’à deux écoles de Vancouver. La tête de l’étudiant chinois n’avait été retrouvée que quelques mois plus tard dans un parc de Montréal.

Lors de son passage en France, Magnotta avait été aperçu dans un bar du quartier des Batignolles, dans un hôtel sordide de Bagnolet, et avait été hebergé par un habitant de Clichy-la-Garenne, qu’il avait rencontré sur internet. Il avait finalement été stoppé dans sa course le 4 juin 2012, dans un cybercafé de Berlin, avant d’être extradé vers le Canada.

Quel est le tarif d’un constat d’huissier sur internet ?

Un huissier est un professionnel assermenté qui gère certains...

5 attentats déjoués en France depuis Janvier !

Alors que le terrorisme est au centre de toutes...

Un camp de plus de 100 roms évacué près de Lyon

Ils étaient installés là depuis le mois d'Août 2014...

400 détenus évacués après l’incendie de la prison de Maubeuge

Jeudi, en milieu d'après-midi, un incendie s'est déclaré dans...

Procès Cynthia : quatre ans ferme pour l’ancien maire de la Faute-sur-Mer

Ce matin, le Tribunal Correctionnel des Sables d'Olonne a...

Réforme territoriale, les 13 régions sont officiellement votées

Dans la nuit de mercredi à jeudi l’Assemblée nationale...

Report du procès en appel de Tony Meilhon pour cause de grève des avocats

Aujourd’hui devait avoir lieu, à Rennes, l’appel du procès...

Affaire Dassault : les révélations de Gérard Limat, le comptable suisse

Serge Dassault, âgé de 89 ans, est actuellement accusé...

Google condamné pour avoir plongé dans un décolleté depuis StreetView

Vous avez sans doute déjà utilisé la fonction StreetView...

Quatre personnes jugées pour torture et séquestration au motif d’un exorcisme

Aujourd'hui, le procès de quatre personnes, membres d'une église...

Fausse mort pour échapper à la justice

Le mort qui ne l'était pas … Un juge d'instruction...